Entrepreneurs de croissance : mieux gérer le cumul des fonctions

entrepreneursdecroissance

Pourquoi les start-up vivent une étape charnière lorsque leurs effectifs atteignent la quinzaine de collaborateurs ?

C’est notamment, parce que l’entrepreneur se trouve au milieu du gué : il ne fait plus « tout ». Et il n’est pas encore en mesure de faire  « rien que » son métier de dirigeant. Il reste souvent en charge cumulée de la direction commerciale et/ou de la direction R&D et/ou de la direction administrative, et/ou de la DRH…et c’est lourd.

La taille de l’entreprise ne lui permet pas encore de recruter pour confier à d’autres l’ensemble de ces fonctions pour se consacrer à la Direction Générale. Il ressent que l’entreprise est soit trop grosse, soit trop petite.

Le cumul de ces fonctions pour l’entrepreneur, dans des entreprises de cette taille, n’est pas principalement un problème de temps à allouer.  Le problème est plutôt qu’il est très exigent, quand on les cumule, d’apporter le même professionnalisme à chacune ces fonctions, chacune pour elle-même.

Bien souvent, pour des raisons de goûts, de compétences, de perception des enjeux, l’entrepreneur privilégie une fonction au détriment des autres.

Celles qui prennent naturellement le pas sont des fonctions très opérationnelles, les plus exposées à l’urgence (exemple, la Direction Commerciale).

Et celle qui passe le plus naturellement à la trappe est celle… de Direction Générale, celle qui justement mérite prise de recul et réflexion stratégique.

L’entrepreneur planifie très souvent ses activités avec une approche très globale, alors qu’il gagnerait beaucoup à le faire avec plus de méthode.

Nous avons constaté le grand bénéfice que trouvent les entrepreneurs à penser leur organisation personnelle fonction par fonction, chacune pour elle-même.

Quels enjeux cette année pour moi en tant que Directeur commercial ? Quels objectifs ? quel plan d’action ? avec quel planning ?

Quels enjeux cette année pour moi en tant que DG ? quels objectifs ? quel plan d’action ? avec quel planning ?

Les effets de cette approche réellement segmentée sont :

  • une meilleure conscience des grands enjeux, fonction par fonction
  • une plus forte focalisation sur les activités les plus stratégiques pour chacune des fonctions exercées, directement traduite dans l’agenda de l’entrepreneur
  • une plus grande confiance dans sa capacité à assurer l’ensemble des missions.
  • Une meilleure acuité sur le moment de recruter et structurer

Et le bonus : en structurant ainsi ses activités, l’entrepreneur augmente les chances de sortir plus rapidement de cette étape complexe et tumultueuse de la croissance. L’étape du NI/NI : ni assez gros, ni assez petit.

@BrunoTesson

//]]>