Interview Pauline Le Clere

Pauline Le Clere, qui êtes-vous ?

Je suis Pauline Le Clere, fondatrice et présidente de Perles d’Histoire. Perles d’Histoire est une agence spécialisée dans la préservation et la valorisation du patrimoine des entreprises.

Quelle est la mission de Perles d’Histoire ?

Notre mission, c’est d’inspirer l’action et de renforcer l’identité des organisations et des marques par la transmission de leur histoire. On est convaincu que l’histoire est un capital. C’est vraiment un actif au sein des entreprises qui a besoin d’être structuré pour avoir de la valeur. Il est appelé à être transmis au sein de l’entreprise et au-delà par des modes d’expressions créatifs et contemporains. Celles-ci peuvent être des expositions, des musées virtuels ou une expression digitale.

Pourquoi les entreprises ont-elles intérêt à valoriser leur histoire et leur patrimoine ?

Les entreprises sont dans une profonde transformation numérique, une transformation des métiers, une transformation de la création de valeur. C’est pourquoi, elles ont besoin de faire le lien entre hier, aujourd’hui et demain. Accompagner toutes leurs équipes dans cette transition est une extraordinaire pédagogie du changement pour remettre l’entreprise et ses salariés dans cette perspective. Les accompagner dans ce nouveau contexte en étant fières de toutes les innovations qui leur ont permis d’en arriver là. Il faut ensuite continuer à développer ce talent, qui est la nouvelle identité au sein de l’entreprise, pour « gagner » demain dans ce nouvel environnement.

A propos d’histoires d’entreprises… Perles d’Histoires fête ses 10 ans !

Il m’a semblé important de rassembler à cette occasion les clients, les partenaires et l’équipe de Perles d’Histoire. Nous sommes sur un métier qui est très innovant, que nous participons à façonner depuis 10 ans et il était important pour moi de féliciter les équipes. Nous retrouver en étant fiers de ce que nous sommes aujourd’hui, en étant fiers du chemin que nous avons parcouru ensemble, et de pouvoir l’exprimer auprès des personnes avec qui nous travaillons au quotidien, avec les personnes qui nous ont accompagnés et qui continuerons à nous accompagner. On voulait exprimer ce qu’on était aujourd’hui et où est-ce qu’on avait envie d’aller. C’est une manière de célébrer le chemin parcouru et de se projeter ensemble dans l’avenir.

Quel a été l’impact de votre formation au Campus des Dirigeants ?

Aujourd’hui avec le recul, ce qui a été très important pour moi, c’était d’arriver à donner de l’importance, à donner du relief à chacune des décisions et à chaque projet au sein de l’entreprise. D’arriver à les mettre en perspective, d’arriver ensuite à les hiérarchiser et donc de mieux fixer mes priorités. De pouvoir apporter de l’engagement en terme de travail, en terme d’attention, en terme émotionnel et de l’adapter en fonction de l’importance de chacun des sujets. C’était vraiment le premier aspect très fort. Et puis le deuxième aspect, qui est très travaillé au Campus, et qui a été fondamental aussi pour moi, a été cette notion de posture du dirigeant. Arriver à prendre pleinement sa place en respectant celle des autres pour être vraiment le capitaine de l’entreprise et être capable d’avoir une juste position au sein de l’entreprise vis à vis des collaborateurs.

//]]>