Une bonne pratique pour le CODIR : rappeler à ses membres les postures et comportements attendus.

Combien de professionnels intègrent un CODIR sans que le dirigeant ait pris le temps de leur indiquer le rôle de cette instance et les postures et comportement attendus de la part de ses membres ?

La posture : Les membres d’un CODIR doivent se positionner d’abord comme membre d’une équipe dirigeante, avant d’être directeur commercial, DRH, DAF,…

Le CODIR est une instance par laquelle on vit de façon collégiale la direction générale de l’entreprise. Le CODIR valorise l’intelligence collective, à condition que chacun se sente habilité et – plus que cela – encouragé à exprimer son avis sur tous les sujets abordés. Par exemple, au CODIR, le DRH donne son avis sur la politique commerciale et réciproquement.

Celui qui ne prend pas cette posture est un …imposteur !

Les comportements :

Les comportements attendus des membres du CODIR découlent de la volonté de faire émerger de cette équipe les meilleures décisions :

Capacité d’écoute et respect : non pas des idées (que justement on va challenger), mais respect des personnes.

Affirmation de soi : cela veut dire par exemple oser faire valoir son point de vue y compris quand il ne va pas dans le sens de la majorité des avis exprimés. Car les avis opposés sont précieux. Ils enrichissent souvent la décision et/ou la manière de la mettre en œuvre.

Le corollaire est d’apprendre à ne pas prendre contre soi une proposition ou un avis non retenu par le groupe.

Implication : on n’arrive pas au CODIR en touriste. Chacun doit préparer les réunions, lire les documents de présentation des sujets de fond.

Solidarité : chacun est solidaire des décisions prises collectivement, chacun s’efforce de les défendre.

Tout ceci pour prévenir les travers fréquemment rencontrés au sein des CODIR :

– lieu de simple reporting collectif sans réelles décisions

– lieu d’opposition entre services / activités

– luttes d’influence,…

Le dirigeant a intérêt à présenter, expliciter, et même pourquoi pas, transcrire ces éléments de posture et comportements dans une charte de fonctionnement du CODIR. Et fin du fin : faire co-construire cette charte par le CODIR lui-même !

Partagez votre expérience du CODIR au sein du Campus des Dirigeants !

//]]>